repartir

repartir sur l’arlequin… en japonais cette fois.

repartir au japon… une nouvelle fois.

repartir pour une recherche intime sur ce personnage qui me questionne et qui me passionne toujours autant, peut-être plus. encore une fois je recommence à chercher. comme si, avec cette nouvelle langue « étrangère », les accents du trickster allaient mieux résonner dans l’arlequin masqué que je joue.

et puis le japon, c’est le pays qui a inventé le nô. la poésie maximale du geste scénique, sa quintessence… excitation

en réalité je ne sais pas. je ne sais pas quelle est la réponse aux questions que je me pose.

pour changer de propos, une photo de mon grand-père, avant de partir à la guerre, c’est lui qui est au centre, sur le tonneau. j’aime cette photo.

Publicités

Un commentaire sur « repartir »

  1. coucou didier !
    je suis tombée sur ton blog par hasard…c’était chouette de savoir que les gens se bousculaient pour venir vous voir au théâtre de vidy ! vous êtes trop forts et j’étais vraiment ravie de travailler avec vous !!! des bises****olga

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s