ore no kuruma

posté et réalisé par sylvain cardonnel, mon ami de kyoto:

j’aime beaucoup ce texte qui défile en bas de l’écran,

ce texte, comme des sous-titres de cinéma qui auraient leur autonomie:

celle de traduire ce qui est dit (ça on s’y attend), mais aussi la liberté de commenter et de réfléchir sur ce qui est dit et sur ce qui se passe;

cette surprenante possibilité de nous faire sentir la distance qui nous sépare du film dans le temps et dans la pensée, et cette distance rend notre regard intelligent et sensible, une distance d’ordre littéraire…

merci sylvain!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s