obsessions… et reprises !

un document historique sur la première mise en scène de giogio strehler avec le maestro marcello moretti, en 1947 :

arlecchino servitore di due padroni

en 1977, strehler remonte pour la 4ème fois son spectacle. extrait d’une critique audio sur le spectacle (désolé pour la pub qui précède, c’est le lot incontournable de notre société de vendeurs) :

le masque et la plume

on s’incline devant cet exemple d’obsession arlequinesque.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s