comment s’invente ma parole?

Lorsque je regarde quelque chose qui est devant moi et que je veux le nommer avec des mots, une signification nouvelle apparaît. Car ma parole transforme mon présent.
De même que lorsque je veux raconter quelque chose, je donne, malgré moi, une importance, une priorité, à certains signes… et cela suffit à tout transformer.
Notre réalité n’existerait-elle que dans notre parole? Et le monde que dans nos mots?

20140415-005834.jpg

Nishida Kitaro : « Nous appartenons au monde des choses par le corps et nous comprenons mutuellement au moyen de phénomènes corporels tels que les sons et les formes. Or, qu’est-ce que le monde corporel ? Nous pouvons considérer le monde corporel et notre contenu empirique comme des choses unifiés par les formes du temps, de l’espace et de la causalité. Essentiellement, le monde intérieur et le monde extérieur ne s’opposent pas l’un à l’autre. Ils ne sont que les deux côtés d’un seul monde. Les deux mondes sont construits à partir de la même matière première.
Tout ce qui est réel est dans le temps. Le temps est la forme fondamentale de la réalité. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s