tottori nuit

une rue, la nuit.
comme la plupart des rues des villes japonaises, à tottori on n’éclaire que très peu, donc la nuit existe, avec cette ambiance irremplaçable que nous offre le noir, source d’apparitions, de fantômes et de phantasmes.
je me souviens que dans la plupart des théâtres français, le noir est tellement dangereux (rapport aux normes de sécurité) que l’on préfère ne pas accepter que les artistes fassent des noirs trop denses et les petits bonhommes verts des sorties de secours tiennent compagnie aux acteurs et aux spectateurs tout au long d’une représentation… tant pis pour les apparitions, les fantômes et les phantasmes !
faudrait peut être venir faire du théâtre dans les rues japonaises…
et bien, c’est ce que je fais !

20140620-005332-3212268.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s