le désir

ことばのはじまり (L’invention de la parole) est né d’un désir de travailler sur la parole. Qu’est-ce que la parole ?
– C’est le fait de parler « à haute voix » ; une manifestation sonore qui est une caractéristique des êtres humains. Lorsqu’on dit « à haute voix » on communique une signification à autrui. Il s’agit de transmettre par la parole de l’émotion ou de la pensée.

IMG_1977.JPG
Avec « L’invention de la parole », il a aussi tout de suite été question de trouver une forme qui soit proche des enfants, pourquoi ?
– Pour trouver une simplicité et une sincérité dans notre recherche, en maintenant toujours la notion de joie dans nos jeux. Penser aux enfants nous a guidé tout au long du processus d’élaboration de la pièce.

IMG_1825-0.JPG
Dans « L’invention de la parole » on retrouve des danseurs, des acteurs et des musiciens, pourquoi ?
– Tout au long des répétitions nous nous sommes amusés à inventer des idiomes, à développer des langages corporels et musicaux. C’est pour cette raison que sur scène sont réunis des danseurs, des acteurs et des musiciens, parce qu’il fallait bien utiliser plusieurs moyens d’expression pour atteindre la poésie qui se cache au cœur la parole.

Bien sûr, en recherchant le phénomène de l’invention de la parole, nous avons souvent vu apparaître sur scène une allégorie de l’invention de l’humanité, mais nous avons volontairement laissé les significations ouvertes pour ne pas asséner un seul sens, une seule vérité, car la vérité est multiple, comme les langages…

IMG_1918-2.JPG

Publicités

Un commentaire sur « le désir »

  1. il est en effet indispensable de garder cette joie qui alimente le désir ,la parole chez les enfants ainsi que ceux qui n’ont pas oubliés qu’ils le sont dans le cercle infini du temps . je suis revenu triste d’avoir vu des enfants aux théâtres des Amendiers dans un spectacle qu’avec des enfants « Next Days  » dont le metteur en scène est le directeur de ce même théâtre . La joie ne se laisse pas dompter ,elle est aussi puissante que le vent dévastateur qui ensemence la terre ! La joie de nos enfants n’est pas un lieu de nostalgie où des adultes regardent pour essayer d’y apercevoir des lambeaux ,elle est la force même d’un souvenir dont la mémoire jaillit à chaque respiration, à chaque vision , pour ceux qui savent ouvrir leurs yeux comme ils ont ouverts leurs bras à l’amour de la vie , fondation et inspiration de toutes les origines de la créativité . bien à toi chère Didier ,Julian

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s