monnaie de singes

arlequin d’occident, tarô-kaja et le roi singe d’orient

monnaie de singes is a farce based on the meeting of three theatrical cultures which take the form of three characters: Arlequin (commedia dell’arte – europe), Sun Wukong (beijing’s opera – china) and Tarô-Kaja (kyogen – japan). this performance emphasizes the universality of farce in comedy and the difficulty of communication between individuals.
monnaie de singes was performed in france at festival d’avignon (2000) and at the théâtre de la ville de paris (2001). in summer 2000 it was also performed at almagro festival (spain) and it was awarded the grand prix d’honneur at the almada festival (portugal).


monnaie de singes
 est une farce sur la rencontre de trois cultures théâtrales : chine, japon, france. rencontre simultanée de trois personnages dans le même espace avec leurs histoires respectives et toutes leurs différences. langage universel de la farce et difficulté de l’échange verbal autant que gestuel ont rythmé aussi bien les répétitions que les représentations.

pour ce spectacle, j’ai convoqué deux acteurs prestigieux (dong zhihua de l’opéra de pékin-chine et matsumoto kaoru de la famille shigeyama de kyoto-japon) et j’ai réalisé ainsi un fantasme inédit, celui d’organiser la rencontre d’Arlequin avec ses homologues asiatiques.
près de 45 représentations entre juillet 2000 et mai 2001 dont le festival d’almagro (espagne), le festival d’almada (portugal), où le spectacle remporte le grand prix d’honneur, le festival d’avignon 2000 (cloître des célestins) et le théâtre de la ville – salle des abbesses (paris)

conception et direction : didier galas
collaborateur artistique : jean-philippe vidal
avec : zhi hua dong (chine), didier galas (france), kaoru matsumoto (japon)
scénographie : daniel jeanneteau
masque d’arlequin : erhard stiefel
costume d’arlequin : virginie et jean-jacques weil
lumières : pablo roy
régie générale : éric gaulupeau
conseillers à l’écriture : françois bon et yasusuke oura
conseillère pour la chine : ziru zheng-blaise
 
créé en juillet 2000 au festival d’almagro (espagne) à l’issue de deux résidences, au japon à kyoto (villa kujoyama) et en chine à beijing
 
 
production : ensemble lidonnes
co-production : théâtre de la manufacture, cdn nancy-lorraine ; la comédie de clermont-ferrand, scène nationale ; théâtre de la ville, paris ; maison de la culture d’amiens, scène nationale – dans le cadre d’amiens 2000 les couleurs du monde ; festival d’avignon
avec le soutien de la drac île-de-france ; les laboratoires d’aubervilliers ; l’afaa (association française d’action artistique), ministère des affaires étrangères ; ville d’amiens ; service culturel de l’ambassade de france en chine.
avec le concours de l’adami
 
 
 
Publicités