à chacun sa langue…

invitationAu centre de leurs démarches artistiques respectives (théâtrale pour l’un et plastique pour l’autre), on retrouve chez Didier Galas, metteur en scène, et Jean-François Guillon, artiste visuel, un intérêt pour « la langue comme une matière ». C’est de cette inspiration commune qu’est né leur première collaboration en 2007 (une adaptation théâtrale autour de l’œuvre de François Rabelais).

Dans le cadre du « Hors les murs » du Bateau Feu (2011-2013), les deux artistes proposent de développer deux pistes de travail autour de la langue :

le texte comme une matière

la parole comme une musique.

La proposition est de travailler sur le texte et la parole avec les communautés de différents quartiers de Dunkerque. A partir de la spécificité, et même de l’étrangeté de la langue de chacun, Didier Galas et Jean-François Guillon veulent entrainer les participants de cet atelier à imaginer ce que pourra être en 2013 la réouverture d’un théâtre à Dunkerque : un théâtre pour tous, pour tous les anciens et les futurs spectateurs du nouveau Bateau Feu !

Cette entreprise commencera par une soirée de présentation, suivie d’un atelier de recherche sur les mots, leurs images et la parole. Trois temps forts feront suite à cet atelier. Pierre Adragna (photographe) interviendra en renfort à chaque étape de la mise en œuvre de ce projet.

reportage vidéo sur performance et installation

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s